Solen : Le premier indice de luminosité des logements

09 mai 2017


Solen propose un service innovant  : le calcul de la luminosité d’un logement. Une donnée très utile aux agents immobiliers, aux promoteurs et surtout aux particuliers vendeurs comme acheteurs, la luminosité étant un critère qui intéresse particulièrement les acheteurs potentiels. Son créateur, Clément Henry, nous raconte le projet.

Comment vous est venue cette idée… lumineuse  ?
Avec les deux autres co-créateurs de Solen (nous sommes tous trois ingénieurs), nous cherchions une terrasse ensoleillée pour boire un verre, et nous avons pensé qu’une appli qui le permette serait une bonne idée (elle est d’ailleurs présente sur solen.co). Et puis en creusant, nous avons vite compris que c’était une idée faite pour l’immobilier. Après, il nous a fallu 10 mois de développement technique.

Quels sont précisément les services que vous proposez  ?
La luminosité d’un logement est l’un des trois critères les plus souvent cités lors d’une recherche. C’est un critère d’agrément d’un logement et de plaisir d’y habiter, peu mentionné, souvent faute d’un indice objectif. Cet indice est désormais proposé par Solen.

Nous proposons le certificat de luminosité d’un logement, à partir de son plan, de son orientation géographique, de son étage, de son environnement, en confrontant ces caractéristiques aux statistiques de Météo France sur 10 ans. Ce certificat, c’est un argument pour le vendeur, l’agent immobilier ou le promoteur, c’est une information utile à l’acheteur potentiel.

La luminosité, ce n’est pas l’ensoleillement…
Nous présentons les prévisions d’ensoleillement direct pour chaque pièce, en fonction des saisons (valables bien entendu pour des jours sans nuages), et le niveau de luminosité, qui tient compte de la surface vitrée, de la taille de la pièce, de la surface de ciel disponible, de la présence ou pas de vis-à-vis. Le niveau de luminosité naturelle considéré est celui qui permet de lire un livre sans lumière artificielle. Nous parvenons ainsi à un indice global pour le logement. La luminosité maximum est au niveau 5, les résultats sont présentés sur un échelle de A (luminosité maximum) à G (sombre).   

Cet indice est objectif et il permet des constats parfois surprenants : on se rend compte qu’un logement orienté nord peut pourtant disposer d’un indice de luminosité très convenable.

Comment peut-on obtenir un certificat  ?
Grâce à l’appli Solen, à télécharger. L’appli permet, en réalité augmentée, de projeter la trajectoire du soleil depuis un logement. Et puis à partir de photos prises selon les instructions, on peut commander le certificat du logement et le recevoir par email.

Les promoteurs, eux, peuvent obtenir le certificat pour un immeuble non encore construit, en nous envoyant les plans et les coordonnées du bâtiment. Les résultats sont disponibles sous forme d’une interface web interactive à présenter à leurs clients.

Plus d'informations sur www.solen.co

À lire également

Destination Immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info