Bonapart, un service qui se porte garant pour votre location

06 février 2019


Le métier de prestataire en caution locative se développe, pour apporter un service aux futurs locataires qui ont la capacité de payer leur loyer, mais qui ne peuvent pas se plier aux contraintes habituelles en termes de garantie. Fabrice Le Parc nous présente Bonapart, qu’il a créé pour offrir cette prestation.

Que propose Bonapart ?

Nous nous portons garants des loyers d’un logement, que le futur locataire n’ait pas de garant suffisant ou que le propriétaire souhaite simplement percevoir, sans formalités éventuelles, ses loyers quoi qu’il advienne. Notre schéma remplace également le dépôt de garantie. Notre produit couvre l’intégralité des loyers, pour une durée illimitée, les éventuels dommages et même la vacance entre 2 locations. Le tout gratuitement pour le bailleur.

Pour n’importe quel locataire ?

Non, pour les locataires solvables ! Nombreux sont ceux qui ne correspondent pas à la règle des 3 fois le loyer en revenus nets et en CDI – mais, parmi eux, nombreux sont aussi ceux qui font d’excellents locataires, et nous leur facilitons l’accès au logement.

À qui accordez-vous votre garantie ?

Nous analysons en profondeur le dossier fourni par le locataire prospectif, et toute information relative à sa capacité effective de paiement qu'il nous fournit : épargne, crédits en cours, composition de la famille, historique locatif, etc. Nous avons pu compiler les points communs aux problèmes survenus lors de 400 000 locations passées et continuons d‘affiner un scoring  prédictif de type comportemental, sans conserver aucune donnée sans consentement explicite. À la différence d’une assurance qui fixe un prix pour un risque, nous cherchons à le prévenir.

Et vous refusez beaucoup de demandes ?

Nous sommes beaucoup plus sélectifs que Visale, mais toute personne percevant un revenu d’une activité pérenne et bonne gestionnaire peut prétendre à être couverte par la garantie Bonapart. Nous ajustons les attentes des propriétaires avec les budgets des locataires, pour fluidifier un marché où beaucoup ne trouvent pas de logement.

Combien cela coûte-t-il au locataire ?

Un forfait annuel, calculé en fonction du risque présenté par son profil, du type de logement (appartement ou maison, vide ou meublé). À partir de 3 %, payables annuellement.

La garantie que vous accordez est couverte par une assurance ?

C’est en fait une assurance à proprement parler, de type GLI (Garantie Loyers Impayés).

Les défauts de paiement sont-ils nombreux en France ?

Nous avons un des taux de défaut les plus élevés en Europe, mais aucune statistique n’est établie, tout comme aucun fichier n’existe pour les impayés de loyer.  Ce qui est intéressant d’ailleurs, c’est que les locataires aux revenus modestes sont moins fréquemment en défaut de paiement que ceux dont les revenus sont plus confortables.

Avez-vous eu à couvrir beaucoup de défauts de paiement ?

Jusqu’à présent, pas un seul. Notre scoring doit être bon !

On m’a dit que vous accordiez des micro-crédits ?

Cela peut arriver, mais ça n’est pas notre métier et ça n’est qu’à titre exceptionnel en cas de difficultés passagères et après un an minimum sans incident. Il est possible de leur prêter quelques mois de loyers, cela permet d’éviter le tracas de procédures inutiles.

À lire également

Destination Immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info