Econhomes, pour des copropriétés moins coûteuses

21 janvier 2019


Une des préoccupations majeures d’un conseil syndical est de limiter les dépenses de la copropriété et donc de limiter les gaspillages et les dépenses mal maîtrisées. C’est le service qu’apporte Econhomes, tel que nous l’explique son fondateur, Corentin Le Moal.

Que propose Econhomes ?

Un diagnostic des dépenses courantes, et des recommandations d’économies. Nous les proposons au conseil syndical avec le syndic parmi nos interlocuteurs.

De quelles dépenses s’agit-il ?

Toutes les dépenses courantes de fonctionnement de la copropriété : gardiennage, assurances, nettoyage, maintenance et entretien de la chaudière, de l’ascenseur, des portes automatiques, entretien des espaces verts, des locaux techniques, taxes diverses, etc.

Nous sommes rémunérés par 50 % des gains réalisés, que nous partageons avec la copropriété.

Comment se passent les choses ?

Nous proposons aux copropriétés d’examiner leurs documents et leurs coûts, pour y déceler les économies potentielles. Il nous faut un mois pour formuler une analyse complète et des recommandations. Nous envisageons tous les postes de dépenses, y compris ceux auxquels on ne pense pas spontanément.

Par exemple ?

Nous avons récemment vérifié que les containers de poubelles d’une copro étaient trop nombreux, compte tenu de ses besoins. En en supprimant,  on diminue non seulement le coût de la prestation mais aussi quelques désagréments tels que les mauvaises odeurs liées aux poubelles non vidées ou encore le risque d’invasion de nuisibles.

Comment formulez-vous vos recommandations ?

Nos analyses portent globalement sur 3 points : un comparatif du prix par rapport au marché, l’étude du besoin de la copropriété par rapport à ce qui est écrit dans les cahiers des charges et la recherche d’optimisations techniques.

Le choix des prestataires suppose une bonne connaissance de votre environnement professionnel…

Oui, c’est pourquoi après avoir commencé à Lyon, nous nous installons à Paris, et nous constatons que tout y est différent : les immeubles, leurs accès, l’écosystème du bâtiment, les relations avec les artisans, les temps de transport… Il y a un temps d’acclimatation avant d’être efficace. Nous ouvrirons plus tard dans les 5 ou 6 villes les plus importantes.

Combien de temps faut-il pour mettre en œuvre vos recommandations ?

Trois mois, après qu’elles ont été acceptées. Les économies proposées sont garanties durant 24 mois. 

Avez-vous des relations avec des syndics ou autres intervenants ?

Nous devons préserver notre indépendance, garante de l’objectivité de nos recommandations. Mais nous avons des prescripteurs.

Comment avez-vous été amené à créer cette prestation ?

J’ai été acheteur, chargé de gestion des bâtiments dans l’industrie, puis de l’optimisation des coûts, pour laquelle j’ai développé une expertise. La création d’Econhomes était donc naturelle.

À lire également

Destination Immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info