Captain Tower, un outil de gestion des interventions pour les gestionnaires de copropriétés

23 avril 2018


Les outils numériques de gestion des copropriétés se multiplient actuellement, chacun avec leur propre approche. Celle de Captain Tower est centrée sur la gestion des incidents, comme nous la présente Pierre Hayek, l’un des trois fondateurs de la start-up.

Pierre Hayek Captain TowerQu’est-ce que Captain Tower  ?

Un outil de communication pour la gestion d’événements et d’interventions dans le cadre du bien immobilier. Les trois intervenants concernés sont d’abord le gestionnaire de copropriété, c’est pour lui que nous avons construit cet outil, et bien sûr les résidents et les différents fournisseurs.

Nous avons voulu une plateforme extrêmement souple et fluide, qui centralise les différents canaux de communication  : tout se passe sur l’appli (mais il est aussi possible de communiquer par sms ou email).

Pourquoi ce nom insolite, Captain Tower  ?

Parce que pour nous, le gestionnaire de copropriété est comme le capitaine d’un navire, et notre plateforme est sa tour de contrôle. C’est un métier difficile, et notre outil lui permet d’appliquer la transition numérique dans le domaine le plus pertinent pour lui, car le plus complexe.

Pouvez-vous décrire un exemple d’utilisation  ?

Un locataire constate une fuite d’eau. Il prévient son gestionnaire locatif, lequel contacte la plateforme, si cela concerne les parties communes. Le gestionnaire valide le besoin, et une référence est créée sur la plateforme, qui sera le référent de tous les échanges concernant cet incident.

Le gestionnaire envoie un ordre au fournisseur, qui reçoit la demande, envoie si nécessaire un devis puis intervient. À noter  : chaque message est pourvu d’un accusé de réception et de lecture. Pour son intervention, le fournisseur dispose de toutes les informations nécessaires  : noms, adresse, codes, etc. auxquels il n’aura accès que jusqu’à la conclusion de l’incident.

Nous voulons de la simplicité, c’est pourquoi le fournisseur dispose de trois boutons sur l’appli  :

  • Je suis en route – l‘habitant sait qu’il doit se préparer
  • Je suis là – destiné au gestionnaire et à l’habitant (en cas de problème d’accès)
  • J’ai terminé – le gestionnaire va pouvoir acter la fin de l’incident.

Le gestionnaire peut retrouver à tout moment tous les documents, actions et échanges concernant cet incident.

Autre exemple d’utilisation, le gestionnaire peut informer l’ensemble des résidents des copropriétés qu’il gère une évolution légale ou réglementaire et des dispositions qu’elle entraîne. Et chaque occupant peut adresser un message au gestionnaire. Toutefois Captain Tower n’est pas un réseau social, c’est avant tout un outil de gestion.

Cet outil, bien sûr rigoureux et exploitant toutes les possibilités d’automatisation liées au numérique, met d’abord en valeur l’aspect humain de l’activité du gestionnaire.

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents  ?

Nous ne gérons que les interventions et événements, et rien d’autre.

La plateforme permet de créer des comptes multi profils : le gestionnaire peut circuler d’une agence à une autre, d’une copropriété à une autre, d’un lot à un autre. L’ensemble des données est historicisé, et permet de générer des reportings, et donc des statistiques, comme il se doit pour un outil au service du gestionnaire.

Où en êtes-vous de votre développement  ?

Captain Tower a été créé en 2016. Nous avons depuis réuni nos utilisateurs, qui représentent 700 copropriétés gérées, dans le « Club Captain Tower » pour valider et faire évoluer le produit. La phase de commercialisation va commencer prochainement.

Pour gagner encore en simplicité, les copropriétés seront bientôt disponibles d’un coup d’œil sur une cartographie 3D. Par ailleurs, nous travaillons à intégrer notre plateforme dans le processus BIM, pour gagner encore en fluidité.  

À lire également

Destination Immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info