Lok-iz, le bouche à oreille immobilier rémunéré

06 décembre 2017


Tous ceux qui entendent parler d’une intention de vente d’un bien immobilier détiennent une information commerciale utile aux professionnels. Cette info vaut donc de l’argent pour celui qui la détient. C’est ce qu’ont pensé Safir Hanafi et sa sœur Lamia Hanafi pour créer Lok-iz. Entretien avec Safir Hanafi.

Quelle est la raison d’être de Lok-iz ?

C’est de rémunérer le bouche à oreille. Si quelqu’un entend dire par un propriétaire qu’il veut vendre, il transmet l’information à Lok-iz qui la transmet à une agence immobilière partenaire.

Si la transaction aboutit, l’informateur touche une prime, d’au minimum 700 € pour une maison et 500 € pour un appartement. À Paris, la prime est fréquemment de 1500 €. L’informateur est devenu un apporteur d’affaires.

Le système vaut aussi pour la location.

Il suffit de déposer l’information sur le site  ?

L’informateur ouvre un compte et l’info qu’il transmet sera structurée : nom, prénom et téléphone du propriétaire, type de relation entretenue avec lui (voisin, collègue, client…) et adresse du bien. Un agent immobilier intéressé propose une rémunération.

Ensuite il suffit d’attendre. L’agent immobilier fait son travail et quand un mandat exclusif est signé ou quand la transaction aboutit, il verse la prime à Lok-iz, qui la remet à l’informateur.

Quel lien avez-vous avec l’agent immobilier  ?

Nous travaillons avec des agents avec lesquels nous sommes sous contrat. Nous proposons des contrats exclusifs sur une localisation, dont l’étendue dépend de l’endroit. Par exemple, à Paris ce sont des zones de 200 m x 200 m, c’est-à-dire une centaine de boîtes aux lettres.

Un agent immobilier passe 20 % de son activité en prospection. Les infos transmises par Lok-iz lui font gagner un temps précieux.

Combien avez-vous d’agent immobiliers sous contrat  ?

Aujourd’hui 60. Nous avons reçu le prix Orpi de l’innovation immobilière, et tous les grands réseaux s’intéressent à notre solution. Paris est couvert à 60 %.

Et combien d’informateurs  ?

Depuis deux ans, nous avons réuni 400 000 particuliers sur le site, et actuellement nous avons 5000 informateurs actifs chaque mois.

Passé 4000 € de gain par an, un informateur doit adopter un statut d’entrepreneur. Nous souhaitons susciter des vocations.

Quel montant de primes distribuez-vous chaque mois  ?

Actuellement autour de 10  000 €, notre objectif est d’arriver en 2018 à 30 000-40  000 € mensuels.

Quels sont vos prochains objectifs  ?

Une précision d’abord  : nous avons été la seule start up française à être présentée à San Francisco lors du Global Entrepreneurship Summit, en présence de Mark Zuckerberg, du patron d’Uber et de Barack Obama…

Remarquable en effet  ! Et avec un résultat concret  ?

Nous ouvrirons à New York en 2018  !

À lire également

Thumb home
Thumb home
Thumb quasi
Destination Immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info