Save.immo, pour anticiper l'équilibre financier de votre prochain investissement immobilier

18 mai 2021


Pour les investisseurs – mais aussi pour un acheteur de résidence principale – il est important de connaitre le bilan financier d'un futur achat immobilier, pour faire les bons choix. Save.immo effectue un bilan préalable, pour prendre une décision sereine, comme nous l'explique son fondateur Paul Duthoit.

Qu'est-ce que Save.immo ?

Une application qui aide les particuliers à prendre de meilleures décisions pour maximiser le retour sur investissement de leur achat immobilier. 

Concrètement ?

Eh bien, disons que vous voyez un bien qui vous intéresse ; vous rentrez dans l'appli le prix du bien, la surface, et nous allons insérer les frais liés à l'achat : les frais de notaire, le montant total du crédit, les frais annexes, l'assurance habitation. On calcule les dépenses mensuelles que vous devrez régler quand vous aurez le bien.

Détaillez-nous tout ça…

Les premières données, ce sont : la ville, le nombre de pièces, la surface, le prix du bien et les frais d'agence, cela calcule les frais de notaire ; vous pouvez aussi renseigner les travaux, avec un indicateur des prix qu'ils pourraient atteindre.

Ensuite la partie financement, vous renseignez l'apport que vous allez investir et le système vous présente un financement bancaire au taux moyen en vigueur, avec les options : par exemple, un différé d'amortissement, ou le financement par hypothèque.
Pour l'assurance emprunteur, on sait que selon l'âge de l'acquéreur, le taux peut passer du simple au double, donc avec le profil de l'acheteur, on va lui recommander un taux moyen qui lui correspondra, à affiner bien sûr au moment de souscrire.

Puis la partie revenus, s'il s'agit d'un investissement locatif.

Pour finir la partie dépenses, au-delà du crédit : la taxe foncière, les charges de copropriété, la taxe d'habitation… 

Un point important : la valeur du bien. Généralement on achète au prix du marché, mais il est possible qu'on ait fait une bonne affaire, alors, vous renseignez le prix du bien et l'appli va vous indiquer le prix moyen, l'évolution des prix du marché…

Et voilà, vous disposez d'un rapport complet avec toutes les dépenses que vous aurez chaque mois, en montant global ; 

Et, intéressant, vous aurez un tableau année par année, qui va vous donner, si vous revendez le bien après 2 ans , 5 ans, 10 ans… le montant que vous allez récupérer. 

Quand il s'agit d'un investissement locatif, en prenant en compte les régimes fiscaux, on va pouvoir définir le taux de rentabilité après impôt. 

Donc l'aspect fiscal est pris en compte pour les investisseurs ?

Si vous êtes investisseur, une fois que les données ont été notées, on va demander de remplir la stratégie fiscale du bien. Exemple : si vous avez déjà des revenus en "réel BIC" vous ne pouvez pas faire du Micro BIC, par contre vous pouvez faire du Micro-foncier. L'application va vous proposer de faire de la location nue en Micro-foncier ou en réel foncier ; ou, autre option, vous pouvez faire de la location meublée en réel BIC. 
Et dans les deux cas vous pouvez voir ce que ça va vous coûter fiscalement. 

C'est pour les investisseurs que nous avons créé d'abord cette appli, car les calculs peuvent être fort complexes, puis nous avons compris que c'était également utile à celui qui achète sa résidence principale. 

Il peut lui aussi anticiper son achat et ses suites, donc ?

Prenons un exemple : un bien est proposé à 360 000 euros. Vous faites une offre à 330 000 euros. Ça va être difficile à faire passer. Mais si vous augmentez l'offre de 10 000 euros ? 
En cliquant sur un bouton, vous vérifiez sur l'appli de combien cela augmente vos dépenses mensuelles, et vous voyez si c'est jouable ou pas.
Ça permet de négocier en sachant où on va, mais aussi de se rendre compte qu'en mettant un peu plus, vous pouvez changer d'objectif, aller vers des biens qui vous intéressent plus.

Notre algorithme effectue tous ces calculs, et nous l'alimentons en permanence avec des données du Big Data. Par exemple, la croissance des prix dans le 5ème arrondissement l'année précédente. L'assurance habitation, les frais de notaire, bientôt le prix au m² en fonction de la ville…
Toutes ces données sont bien entendu actualisées régulièrement.

Depuis quand l'appli est-elle proposée au public ?

Depuis mars dernier, et nous avons compté 6 000 utilisateurs. Nous lançons bientôt une option premium qui disposera de la capacité à simuler un achat directement depuis l'appli Se loger, et plus tard sur le Bon Coin.
 

À lire également