Copromatic, une solution de gestion pour les petits cabinets de syndic

09 avril 2018


Parmi les logiciels de gestion destinés aux syndics de copropriété, Copromatic s’affirme comme une solution dédiée aux gestionnaires indépendants ou bénévoles. Il leur propose un outil aisé d’utilisation, complet et sécurisé, comme nous l’explique Rémi Darricau, co-fondateur.

Rémi Darricau CopromaticQu’est-ce que Copromatic  ?

Une solution de gestion de copropriété simple et complète, conçue pour aider les syndics bénévoles et les petits cabinets de syndic.

Qu’est-ce qu’on peut y trouver  ?

Tout ce qui est nécessaire  : gestion des copropriétaires, lots et balances, comptabilité et grand livre, gestion courante, budget prévisionnel, répartitions des charges, appels de fonds, rapprochements bancaires automatisés, clôture et annexes complètes loi ALUR. Mais aussi la gestion des compteurs, des appels d’offres, l’archivage de la documentation sur le carnet d'entretien, etc.

Et aussi les assemblées générales  ?

La solution supervise tout  : exports pour le conseil syndical, génération de l'ordre du jour, organisation et gestion des assemblées générales, gestion des votes en AG, génération du PV d'AG et signature électronique (en 2018), des modèles de courriers et affichages… Et aussi la gestion des mutations, et puis l’aspect moins drôle de la gestion des contentieux.

Ce qui n’est pas accessible sur le site, et donc automatisé, est assuré par notre support technique  : trois personnes sont accessibles par chat, téléphone ou email.

L’assistance que nous offrons est globale : juridique, comptable, pour les litiges et sinistres. Ce n’est pas parce que l’on s’adresse en priorité aux petits cabinets qu’ils ont une solution au rabais  !

Que proposez-vous concernant la vie de la copropriété, les rapports avec les habitants  ?

On ne peut pas aujourd’hui proposer un outil comme celui-là sans qu’il comporte une forme de réseau social  : chacun peut signaler un incident, les informations remontent vers les habitants. Et puis on peut organiser des sondages participatifs, diffuser des informations…

Où en êtes-vous de votre développement  ?

Pour nous, le métier de syndic doit être un métier de proximité, et nous lui permettons de se dégager des tâches récurrentes et de fluidifier les relations avec ses copropriétés.

Nous avançons vers des services encore plus complets. Nous avons fourni à un gestionnaire indépendant de Bordeaux un véritable packaging de gestion de son activité, et nous étudions la faisabilité de plusieurs services  : fournir une solution de garantie financière, une solution de portage salarial, et autres.

Aujourd’hui nous sommes huit dans l’équipe, nous avons comme clients 100 syndics bénévoles et 15 cabinets de gestion. Cela représente plusieurs centaines de copropriétaires.

À lire également

Destination Immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info