HappyRenting, le site d’avis qui éclaire les futurs locataires

12 juin 2017


Simplifier la situation des candidats locataires en sollicitant les avis de ceux qui ont habité le logement convoité, c’est le principe de HappyRenting, expliqué par son créateur, Marc Laurent.

Pourquoi HappyRenting  ?
A cause d’un constat, le constat du sort de celui qui cherche à louer un logement  : il doit avoir toujours son dossier prêt, chercher dans les annonces, aller visiter (sans être trop exigeant, car il faut bien qu’il trouve), une visite de 10 minutes maximum, généralement à l’heure du déjeuner, sous le mutisme froid des autres candidats  ; et se décider très vite  : «  Sans cela, vous savez, ce soir il sera loué à quelqu’un d’autre…  ».

Pour un engagement de long terme, souvent plusieurs années, on ne sait rien, en fait, sur ce que c’est qu’habiter ce logement au quotidien. On peut avoir sur internet des infos et des retours client sur tout, sauf la location d’appartement.

Donc, vous proposez de consulter l’avis des locataires.
Exactement. Au moment de partir, l’ancien locataire donne son avis, en quelques minutes, sur le site. Et l’ensemble fait l’objet d’une note sur 5. La note est consultable très rapidement.

Pourquoi seulement les locataires  ? Les acheteurs ne sont-ils pas aussi intéressés par de telles informations  ?
On m’a souvent posé la question  ! Pour moi les deux situations sont très différentes. Un acheteur dispose de beaucoup d’informations de la part de l’agent immobilier qui cherche à le convaincre, il peut faire une enquête de voisinage, et en tout état de cause, il n’est pas supposé décider immédiatement d’un investissement de dizaines de milliers d’euros.

Rien à voir avec la pression à laquelle est soumis un candidat locataire  !

HappyRenting est un site collaboratif, destiné à la communauté des locataires, et celui qui note le fait pour rendre service à ses semblables.

Chaque fiche comporte la note sur le quartier, l’immeuble, l’appartement, l’agence ou le propriétaire. Rien d’autre  ?
Si, si  ! Chaque fiche permet d’accéder au montant théorique du loyer du logement, une information capitale, grâce à l’application Bon de Visite.

Quelles évolutions envisagez-vous dans l’avenir ?
Nous n’intégrerons pas d’informations genre «  big data  ». Ça ne correspond pas à notre concept. En revanche, en 2018, nous devrions mettre en place un dialogue à trois personnes entre :

  • le locataire qui rédige sa fiche,
  • le propriétaire, qui aurait comme un droit de réponse,
  • et un agent immobilier (ou un autre professionnel) qui donnera un point de vue «  objectif  ».

Combien de logements notés proposez-vous  ?
Nous avons plus de 2000 personnes inscrites, qui ont noté 1415 logements.

Quelles actions allez-vous entreprendre pour vous développer  ?
Evangélisation et lisibilité sont évidemment nos deux impératifs. Nous avons noué des partenariats avec des professionnels liés au déménagement ainsi qu’avec des institutionnels. Nous avons des ambassadeurs : ils sont recrutés parmi les étudiants, la plupart sont locataires et fréquentent beaucoup d’autres locataires… L’important est que, contrairement à ce qu’on croit souvent, ce ne sont pas seulement les gens mécontents qui notent. Et même loin de là, puisque 70 à 75 % des avis sont positifs. C’est pourquoi nous aimerions proposer aux gros sites immobiliers d‘enrichir leurs offres de location avec l’avis correspondant au logement proposé.

À lire également

Destination Immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info