Immoneos, pour aider les expatriés qui veulent investir dans l'immobilier

16 décembre 2020


Les expatriés français pensent pour la plupart investir en France pour préparer leur retour, voire leur retraite. Cela comporte nombre d'obscurités, de questions, d'apriori à dissiper. C'est dans ce but que David Chambat a créé une communauté de confiance nommée Immoneos, qu'il nous présente. 

Qu'est-ce qu'Immoneos ?

Je suis un expatrié qui circule entre Singapour et Lisbonne. J'ai lancé Immoneos il y a quelques mois avec un autre expatrié. Les français expatriés aiment se retrouver entre eux, et ils se recommandent beaucoup de choses. 
L'idée est donc apparue de créer une communauté de confiance entre les expatriés français qui souhaitent investir dans l'immobilier en France.

Immoneos est un lieu d'échange, où l'on peut converser en toute sérénité et surtout sans être perturbé par des professionnels de l'immobilier.
Le projet est né à Singapour, au sein d'un groupe d'amis qui avaient des questions similaires sur l'immobilier.
C'est devenu un groupe WhatsApp, et comme ça a dépassé très vite la limite des 256 membres, nous sommes donc passés sur Facebook. 
Aujourd'hui, Immoneos, c'est avant tout un groupe sur Facebook qui compte environ 6 000 membres, 6 000 français expatriés partout dans le monde. Ils discutent entre eux de l'immobilier en France, comment investir, comment trouver un bien, comment le gérer…
Puis nous sommes passés à la création d'un site internet, sur lequel on peut trouver des dossiers sur l'immobilier, la fiscalité, etc. et nous listons ensuite certaines façons de passer à l'action.

C'est-à-dire d'avoir affaire à des professionnels ?

Exactement. En fait des professionnels de confiance ont été recommandés par des membres de la communauté.

Car rapidement, dans la communauté, des besoins s'expriment : "j'ai besoin d'un comptable pour la déclaration de mes revenus" - "j'ai besoin d'un agent immobilier à Montpellier" – "j'ai besoin d'un prêt, je suis expatrié aux Etats-Unis, comment dois-je faire"… 

Quand on est à l'étranger, c'est assez difficile d'investir en France. L'immobilier est une activité très locale : il faut visiter des biens, s'informer sur la copropriété, etc.
Or, beaucoup de nos membres sont en Asie, à Hong Kong, à Dubaï… et actuellement, avec le Covid, ils peuvent investir mais... à distance. 

Donc des professionnels recommandés par les membres de la communauté arrivent ; Nous avons souhaité qu'ils ne s'intègrent pas à la communauté, qui aurait vite perdu sa cohérence ; Ils sont donc vérifiés, référencés à côté, par catégorie et par localité. 
Ils apparaissent selon 4 métiers :
- En numéro 1 : la chasse immobilière. Un métier un peu nouveau en France ; 
- En numéro 2 : le financement, un gros sujet. Avec le Covid actuellement c'est difficile, car les banques utilisent beaucoup le télétravail et les interlocuteurs sont moins disponibles. Par ailleurs, les conditions d'octroi se sont clairement durcies. 
Nous avons référencé 3 courtiers spécialistes des expatriés.
- En Numéro 3 : l'assurance. On a un courtier spécialisé pour les expatriés, qui ne fait que de l'assurance de prêt.
- Enfin, en numéro 4 : la fiscalité. C'est LE sujet qui intéresse les expatriés. La moitié des conversations tourne autour de ça. La fiscalité est compliquée, elle change tout le temps… 

Vous répondez donc à un besoin clairement identifié 

Oui, les expatriés veulent préparer leur retraite, et ils ont des capacités d'emprunt. Mais le chemin parait flou, plein de chausse-trappes et de traquenards…
Immoneos apporte son aide face à tous les aspects inquiétants. De plus, nous contribuons à casser toutes les croyances sur l'immobilier en France. 
Car les expatriés ont beaucoup d'a priori : "il y a plein d'impôts en France" – "les locataires ne payent pas". Des croyances de "Café du commerce" qu'il est aisé de réfuter.
C'est la raison d'être de la communauté Immoneos, grâce au site avec ses dossiers, et aux discussions sur le groupe Facebook. 
Nous modérons les réponses chaque jour et nous favorisons les échanges pour que l'ensemble demeure bienveillant et positif.

Pour ce travail important, Immoneos a des revenus ?

Oui, les professionnels nous versent une petite commission d'apport d'affaires. Ca ne coûte rien à l'expatrié. Si la communauté se développe vraiment, oui, Immoneos peut devenir une entreprise pérenne. 

Jusqu'où peut-elle se développer ?

Il y a 5 millions de français expatriés, alors… 

C'est effectivement une belle marge de progression.

Notre seul et unique objectif, c'est faire grandir la communauté, en préservant ses valeurs. 
Aujourd'hui nous gagnons 300 nouveaux membres par semaine.

À lire également