Louer sa résidence secondaire pour payer ses charges

29 août 2017 par La rédaction


Une résidence secondaire, c’est beaucoup de plaisir pour les vacances, mais aussi des frais d’entretien et des charges qu’il faut assumer toute l’année. Si ce logement pouvait générer un revenu complémentaire, celui-ci serait le bienvenu pour faire face à ces dépenses. Alors pourquoi ne pas louer  ?

Crédit photo : DP/Destinationimmo.com

Des charges importantes

Une résidence secondaire coûte à son propriétaire, en taxe d’habitation, en frais d’entretien (une maison souvent vide se dégrade plus vite), en charges de copropriété, en travaux divers (chaudière, toiture, jardin…), en assurances (plus chères que pour la résidence principale), Ces différents postes de coût peuvent atteindre chaque année 3 % du prix et même dans certains cas jusqu’à 7 %. Ceci sans prendre en compte le remboursement du crédit pour les néo-propriétaires.

Louer, la solution

Par définition, une résidence secondaire est souvent vide et peut donc être louée durant ces périodes de vacuité. Les locations saisonnières sont devenues simples grâce aux sites de location saisonnière : Airbnb, Abritel, et beaucoup d’autres. Une résidence louée une dizaine de semaines par an peut rapporter 10 000 €.

La mise en place de la location

D’abord, du fait du succès de ces plateformes, la concurrence est rude. Et, curieusement, les périodes qui intéressent ces locataires provisoires sont souvent celles durant lesquelles on veut vivre dans le logement.

Il y a également plus de candidats pour une maison sur la Côte d’Azur avec vue sur la mer que pour une maison rustique en Lozère, surtout en hiver. Vous avez donc tout intérêt à identifier le site qui correspond à votre bien.

Il y a par ailleurs des contraintes liées à ces visiteurs qui arrivent et repartent : quelqu’un doit assurer l’état des lieux, le nettoyage, l’accueil.

Ces prestations peuvent être déléguées, par exemple à un agent immobilier, ou une entreprise spécialisée comme il s’en crée, ce qui diminuera d’autant les revenus obtenus de la location.

Lesquels doivent aussi être déclarés au fisc, sous le statut Micro BIC

À lire également

Thumb stocksnap q0egf4xnxg
Thumb home
Thumb flatlooker
Destination Immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info