Achat immobilier : les dernières étapes avant de signer

05 septembre 2017


Vous avez identifié le logement dont vous souhaitez faire l’acquisition. La situation, la taille, le prix, le financement  : les éléments du puzzle semblent s’emboîter. Pourtant il reste un certain nombre de recherches à effectuer pour aller au bout de la transaction.

L’enquête de voisinage

Commencez par   consulter  le DDT (Dossier de Diagnostics Techniques) récapitulé par Nexity,   que doit vous remettre le vendeur. Détaillez en particulier le diagnostic énergétique. Il peut arriver qu’un bien très séduisant implique des coûts de chauffage vraiment prohibitifs. Estimez sur plusieurs années ce que ça peut représenter.

Surtout si vous ne connaissez pas l’environnement du bien convoité, assurez-vous qu’il vous correspond, comme propriétaire et plus encore si vous devez en être l’occupant. Ambiance générale du quartier, bruit, sécurité, facilités  : commerces, écoles, transports en commun, pharmacies, médecins…  N’hésitez pas à interroger les voisins sur le bruit, la vie au quotidien. Et analysez toutes ces informations selon votre profil. S’il s’agit d’une copropriété, rencontrez des propriétaires et des locataires  ; chacun aura un point de vue sur l’agrément d’habiter l’immeuble.

En Mairie, consultez le PLU et informez-vous sur les projets en cours de validation (autoroute, centre commercial, lotissement…).

Bref, le principe est de se projeter vivre dans ce logement au quotidien et décider - ou non - que c’est une perspective souhaitable (pour soi ou pour un futur locataire).

Pour un bien en copropriété

Rencontrez le vendeur, le syndic, le notaire  ; consultez le règlement de copropriété, il peut contenir des aspects inattendus  ; lisez les procès-verbaux d’assemblée générale les plus récents (ils vous indiqueront entre autre les travaux prévus,  auxquels vous devrez contribuer en tant que propriétaire), demandez les coûts mensuels de la copropriété.

Pour un logement individuel

Vérifiez grâce au notaire les titres de propriété et la solvabilité du vendeur. Assurez-vous de l’absence de servitudes spécifiques  comme un droit de passage. Auprès des voisins, vérifiez l’absence de problèmes liés à la mitoyenneté. Si le bien est situé dans un lotissement, consultez-en le règlement.

Et que tout a été vérifié, c’est le moment de passer au compromis de vente, au paiement du dépôt de garantie, à l’acte de vente, au paiement, à la remise des clés… Une nouvelle étape est franchie !

À lire également

Thumb logo
Thumb voletsbleus
Thumb home
Destination Immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info